4 façons les plus faciles d’entraîner votre Pomsky

 

 

Retrouvez les solutions les plus faciles pour entraîner votre chiot Pomsky. 

 

1. L’entraînement à la cage

L’entraînement à la cage est l’une des meilleures façons d’amener votre chiot Pomsky à bien se comporter. 

Votre chiot doit être gardé dans une cage pendant les heures de repas et les heures de sommeil. Si votre chiot devient agité et commence à gémir, utilisez un ou des mots de repère pour le guider vers une zone de soulagement. Il peut s’agir d’un mot aussi simple que “vas-y”. Lorsque le chiot va dans le bon endroit, vous assurez-vous de le récompenser, soit avec une friandise, soit avec des éloges.

Répéter cela apprendra à votre chiot à devenir complètement formé au moment où il aura entre 4 à 6 mois.

 

2. Prévention des morsures

Il est important de se rappeler que tous les chiots ont besoin de jouer, de culbuter et de se battre, avec d’autres chiens.

Donner à votre chiot le temps de socialiser avec d’autres chiens est une bonne chose. Les chiens vont se mordre les uns les autres et jouer ensemble. La morsure et le jeu avec les autres chiens apprendront au chiot qu’il y a des limites à la morsure. Il apprendra qu’il peut mordre trop brutalement et qu’en modifiant la façon dont il mord, il peut affecter la façon dont les autres chiens réagissent.

Si votre chiot vous mord ou si vous n’avez pas d’endroit sûr pour l’emmener jouer avec d’autres chiens, envisagez de lui acheter des jouets à mâcher. Veillez à donner à votre chien beaucoup de temps pour jouer et mâcher. Apprenez-lui qu’il y a certaines choses qu’il peut mordre et d’autres qu’il ne peut pas. S’il a tendance à mordiller vos doigts ou vos orteils, redirigez-le vers ses jouets.

Il est tout savoir sur le pomsky adulte avant de décider d’en adopter un !

 

3. Gémissements et hurlements

Si votre chiot gémit et hurle tout le temps, cela peut devenir assez agaçant.

La première étape consistera à placer votre chiot dans une cage ou un autre endroit confiné pendant une courte période. Lorsque le chien commence à hurler ou à gémir, il ne faut pas s’occuper immédiatement de lui. Le chiot apprendra ainsi qu’il n’obtiendra pas votre attention en agissant ainsi. Si les bruits continuent, c’est un signe que votre chiot n’est pas prêt à être seul.

Passez plus de temps avec le chiot pour l’aider à se calmer et avec la répétition, votre chiot découvrira qu’il n’a pas besoin de s’inquiéter lorsque vous n’êtes pas là.

 

4. Tirer sur la laisse

Quand il s’agit d’apprendre la laisse à votre chiot, la première étape est de s’assurer que vous avez une laisse adaptée. Elle ne doit pas être trop serrée ou trop lâche.

Vous devez commencer par tenir votre chiot en laisse là où se termine une allée. Vous devrez placer une friandise à la fin de l’allée. Commencez à marcher vers la friandise. Lorsque votre chiot commence à tirer sur la laisse, dites non et revenez au début du chemin.

Quand votre chiot marche vers la friandise calmement, assurez-vous de renforcer le comportement en récompensant votre chiot avec une friandise supplémentaire.

You may also like...