Les secrets pour apprendre une langue rapidement

 

Imaginez ceci : vous voulez postuler pour une mission de rêve à l’étranger. Il y a juste un problème. Vous avez besoin de compétences en langues étrangères que vous n’avez pas et le temps n’est pas de votre côté. Cela peut sembler être une tâche impossible, mais selon les experts en langues, vous pouvez apprendre les compétences de communication de base en quelques semaines et maîtriser les bases d’une langue étrangère en plusieurs mois. Si vous n’atteindrez peut-être pas rapidement la fluidité qui vous permet de comprendre les grands classiques de la littérature étrangère, vous pouvez en revanche affiner rapidement les expressions et le langage technique spécifiques à vos besoins, que vous travailliez avec le service diplomatique ou une multinationale de premier ordre. Il ne faudra pas longtemps à la plupart des gens pour être en bonne voie pour discuter de l’actualité avec un locuteur natif à Rome ou partager un moment  avec de nouveaux collègues de travail français à Paris. Il existe différents outils linguistique qui peuvent vous aider, plus d’informations sur outils linguistiques anglais

 

Débuter

Parfois, voyager dans le monde entier pour le travail vous obligera à trouver des moyens de maîtriser la conversation dans plusieurs langues.  Les livres de conversation et les tutoriels en ligne peuvent s’avérer utiles à ce stade précoce, disent les experts, car ils peuvent vous donner le vocabulaire et la confiance nécessaires pour avoir des conversations de base avec des locuteurs natifs, la première étape cruciale dans l’apprentissage d’une langue.

“Le plus grand obstacle au début est le manque de confiance” En effet, le simple fait d’avoir le courage de parler est nécessaire si vous voulez faire des progrès dans une langue étrangère, selon les experts en langues. “Beaucoup de gens ne font pas de progrès s’ils n’ouvrent pas la bouche”, a déclaré Michael Geisler, le vice-président des écoles de langues. “Si vous n’êtes pas prêt à mettre votre identité en jeu, les progrès seront plus lents.” Cela signifie ne pas avoir peur de prendre des risques ou de faire des erreurs. Quand il a commencé à apprendre l’espagnol, Paul a dit qu’il parlait beaucoup comme Tarzan, l’homme fictif de la jungle. “Je disais ‘me want go supermarket’. Mais j’ai atteint le stade avancé en commençant comme un débutant. Mon déclic – deux semaines après avoir appris l’espagnol – ma brosse à dents s’est cassée et j’ai pu demander un remplacement au supermarché”, a-t-il déclaré. “Où que vous alliez, les gens sont très patients.”

 

Immersion

Plus vous vous immergez dans la langue étrangère – par exemple en lisant, en écoutant la radio ou en parlant aux gens – plus vos progrès seront rapides. Les étudiants de certains collèges, sont tenus de mener toutes les activités extrascolaires, du sport au théâtre, dans la langue qu’ils apprennent. Middlebury, qui propose également des programmes d’études supérieures, dispense des cours dans 10 langues, dont le français, l’allemand, le chinois et l’hébreu.

Cette immersion est également activement encouragée dans les plus grandes écoles,  notamment celles qui forment les diplomates et le personnel des affaires étrangères. Avec une expertise d’enseignement dans plus de 70 langues étrangères, les cours durent jusqu’à 44 semaines, avec pour objectif d’amener les étudiants au “niveau 3” dans une langue – en gros, cela signifie qu’ils peuvent lire et comprendre l’équivalent d’un magazine comme Time et tenir des conversations approfondies.

Parvenir à une compétence conversationnelle de base peut être atteint en beaucoup moins de temps, seulement quelques semaines selon les experts, en particulier si vous pouvez parler régulièrement.

“Vous devez investir non seulement la tête, mais aussi le cœur”. Vous pouvez, par exemple, faire du bénévolat ou vous engager avec la communauté locale dans les restaurants et les fonctions de quartier.

Plus largement, dans les grandes villes, il existe souvent des groupes Meet-Up réguliers, plusieurs fois par semaine, d’immersion linguistique qui réunissent des personnes pratiquant une langue. Il existe également des alternatives en ligne.  En conversant régulièrement avec des experts en langues ou des locuteurs natifs, vous avez également quelqu’un pour vérifier – et corriger – vos progrès.

“La pratique rend parfait”. “Mais la pratique sans retour d’information rend juste parfait ce que vous pratiquez. L’apprenant naïf n’a pas de perspective sur ce qu’il fait. Il est vraiment vital d’avoir quelqu’un qui dise oui, vous êtes sur la bonne voie.” Vous devrez demander à ceux avec qui vous parlent un retour et vous assurer qu’ils savent que vous êtes d’accord pour corriger vos prononciations et votre grammaire, bien que les experts disent que vous ne devez pas trop vous soucier de la grammaire dans les premiers temps.

 

You may also like...