mobilier 1940 - france - vintageMobilier 1940

En tant que spécialiste du mobilier 1940, Espace Nord Ouest propose constamment de nouveaux arrivages de mobiliers et d’objets de décorateurs français tels que Jacques Adnet, Jean-Michel Frank, Gilbert Poillerat, Paul Dupré Lafon…

Jacques Adnet

Architecte, décorateur et designer, Jacques Adnet est l’un des acteurs les plus réputés du mouvement Art Déco. Diplômé de l’école des Arts Décoratifs, il travaille dans un premier temps avec son frère jumeau Jean Adnet pour co signer ses réalisations sous le seul et même nom : « J.J Adnet » jusqu’en 1928. Après cette date, Jacques Adnet devient directeur de la Compagnie des Arts Français, au sein de laquelle il milite pour un design moderne, dépourvu d’ornementations inutiles et travaille sur des matériaux bruts tels que le métal et le verre, qu’il fut l’un des premiers à intégrer dans du mobilier d’appartement. À la fin des années 40, Jacques Adnet se concentre sur l’usage du bois ou du tube, gainés de cuir, conférant une simplicité raffinée aux meubles qu’il crée. En 1950, il collabore avec la maison Hermès et développe une collection haut de gamme de mobilier recouvert de cuir dont est issu le fameux miroir ADNET qui connaît un succès immédiat et qui l’ancre dans l’histoire du design et en fait une référence et source d’inspiration pour de nombreux designers contemporains.

Jean-Michel Frank

Jean-Michel Frank commence ses premiers chantiers de décoration auprès de ses amis en 1921.
Son milieu et ses fréquentations mondaines lui permettront l’épanouissement de son style et sa consécration : Charles et Marie-Laure de Noailles, Nelson Rockfeller, Francis Poulenc, François Mauriac, Pierre Drieu La Rochelle, Lucien Lelong, Elsa Schiaparelli, Cole Porter… Comme ses contemporains, Frank attache une attention particulière aux matériaux. Ses choix se portent tout autant sur les matières dites nobles qu’ordinaires et il les associe sans hiérarchie dans ses aménagements : ainsi la toile à sac peut côtoyer un bois noble sur un fauteuil. Deux tonalités dominent : le blanc et le beige. Le blanc du plâtre et de la chaux, le blanc des plafonds et des murs, le blanc des lambris, des blancs mats en tout cas. Pour lui, il s’agit d’une négation de la couleur.

Gilbert Poillerat

Gilbert Poillerat sort de l’école Boulle en 1921 et se classe rapidement au premier rang des ferronniers d’art français. Les arabesques de ses balustrades l’ont fait connaître au public. Entre 1948 et 1952, il réalise pour un ami, des cartons de papier-peint en édition d’art pour une collection de prestige destinée au grand public. Décorateur & maître ferronnier français, il est reconnu pour ses ouvrages en du fer forgé, son mobilier (tables, chaises, lustres, lampes, luminaires…) art déco, ses bronzes dorés, ses médailles…

Paul Dupré Lafon

Diplômé de l’école des Beaux-Arts de Marseille en 1923, Paul Dupré Lafon s’établit à Paris comme architecte et décorateur. Les meubles de ses débuts sont marqués d’un style Art déco austère et bourgeois dans la manière du décorateur Jules Leleu. En 1929, il est chargé des travaux de décoration pour un hôtel particulier donnant sur le parc Monceau. Cet immense chantier, l’un des plus importants programmes de décoration privée de l’époque, sera déterminant dans sa carrière. Ne comportant aucun élément ornemental, le mobilier est avant tout pensé et construit suivant un certain nombre d’assemblages. Chaque élément est justifié par une exigence technique ou fonctionnelle.

A propos du Moderne Design

Moderne Design
Mobilier 1940
Décorateurs français 1950
Design 1970 / 1980